Les secrets de l’huile d’olives de Provence


Les secrets de l’huile d’olives de Provence

La Provence, terre de l’huile d’olives, cette ancienne région qui s’étend sur les différents départements de la région PACA en allant des Bouches-du-Rhône jusqu’aux Alpes-Maritimes en passant évidemment par le département du Var sans oublier le Vaucluse et les Alpes de Haute-Provence. Ce territoire français privilégié par sa proximité avec la mer Méditerranée bénéficie d’un climat chaud, idéal pour la production d’olive et de son huile qui en fait la base de l’alimentation et du régime dit méditerranéen. Dans cet article, nous aborderons les secrets de fabrication de cette huile dont les bienfaits pour notre organisme ne sont plus à prouver.

L’olivier : un arbre dont le développement est favorisé par le climat méditerranéen

Le climat en Provence est plutôt lumineux et doux, il est parfois entrecoupé par une période de sécheresse qui ne posera aucun problème à l’olivier. C’est un arbre qui ne craint pas les vents violents, qui peut supporter des baisses de température importantes notamment en hiver dans les terres du Var par exemple. Il n’est pas friand des arrosages à répétition et est donc favorable à un climat dont les pluies se font plutôt rares. Le soleil et la luminosité sont pour lui essentiels et vous comprendrez très aisément ce pour quoi la région méditerranéenne et en particulier la Provence sont un cadre idéal pour cultiver de bonnes olives. L’olive, matière première essentielle dans la fabrication de l’huile, nécessite donc d’être de bonne qualité et par conséquent d’être cultivée dans un climat idéal que seule la Provence peut proposer. Vous comprenez déjà pourquoi les huiles faites en Provence sont si exceptionnelles et n’ont rien à envier à leurs homologues européens.

Un savoir-faire ancestral qui se transmet de génération en génération

En Provence, le procédé de fabrication de l’huile d’olives est transmis de génération en génération. C’est en le respectant à la lettre qu’on réalisera les meilleures huiles de France. Dans un premier temps, après cueillette des précieuses olives, il est nécessaire de les peser et de les stocker afin de suivre le processus de maturation qui peut durer jusqu’à une semaine. Les olives sont ensuite lavées à l’eau claire à une température idéale de 20° puis transformées en une pâte homogène grâce à une meule. Cette pâte est enfin malaxée et pressée afin d’extraire une première huile qui pourra être affinée si nécessaire afin d’obtenir un produit à la fois pur et conservant un grand nombre de propriétés nutritives.

Il est 1 commentaire

Add yours